Une nébuleuse dans un bureau décrépi
- Chapitre 9 -

Chapitre 9 - UNE NÉBULEUSE DANS UN BUREAU DECREPI

Nous leur demandons si la rumeur d’un projet sur le site est fondée. Si oui, pourquoi ne sont-ils pas venus nous voir. Leur réponse a la vertu de faire cohabiter franchise et mauvaise foi : oui ils ont un projet de maison relais sur le lieu et s’ils ne sont pas venus nous voir avant, c’est qu’ils attendaient les réponses de leurs différents partenaires financiers.

Ils rajoutent :
« A nos yeux, vous êtes une nébuleuse insaisissable.... Mais vous arrivez au bon moment, nous envisagions de vous rencontrer prochainement, mais il nous manquait et nous manque encore quelques éléments pour finaliser l’opération ».

« D’ailleurs si vous possédez un plan détaillé, notre architecte en aurait bien besoin », rebondit l’amateur de petits dessins.

Nous : « En somme, vous seriez venus nous voir une fois que tout serait ficelé. »

Eux : « Oui ! »

Sur quoi, ils tentent de nous exposer les bienfaits et principes des Maisons-Relais, nous coupons court et leur demandons s’ils sont au courant que plusieurs associations cohabitent sur ce lieu, et certaines depuis fort longtemps, et qu’une personne physique vit sur place. Seul ce dernier point paraît les étonner quelque peu. Quant au reste, la vie associative et le projet qui l’anime, ils ne manifestent aucune curiosité. Ils sont désolés, ils ont bien tenté, nous disent-ils, avec leur architecte d’épargner la bâtisse mais vu l’ampleur et la nécessité de ce projet, la rareté et le prix du m² au centre ville, etc... etc...

chapitre précédent sommaire de la chronologie chapitre suivant