Quand le national s’emmêle
- Chapitre 15 -

Chapitre 15 - QUAND LE NATIONAL S’EMMÊLE

Le mardi 12 décembre 2006, un responsable national d’H et H nous téléphonait, il se présentait comme médiateur affirmant qu’à l’évidence il y a nombre de malentendus, de maladresses et d’incompréhension réciproques entre nos deux structures. Il a rencontré il y a peu de temps deux de nos amis et a découvert une situation qu’il juge alarmante. Il a pris l’initiative nous dit-il, de visiter incognito (décidemment un préalable sans doute à toute rencontre officielle) la Chapelle en compagnie de sa fille qui habite Toulouse et connaît cet endroit.
Quelques jours plus tard, nous lui adresserons un long courrier faisant état des différentes zones d’ombre entourant cette affaire (cf. lettre à M. Bourgès du 15/12/2006). A la lecture de ce courrier, il souhaite nous rencontrer, une fois renseigné, afin, dit-il, de ne pas laisser la situation se dégrader. « Sur le fond, rajoute-t-il, nous menons le même combat, je ne doute pas que nous parvenions à nous entendre. »

chapitre précédent sommaire de la chronologie chapitre suivant