4 propositions ? Rencontre à l’Archevêché - 2è visite
- Chapitre 25 -

Chapitre 25 - QUATRE PROPOSITIONS ? Rencontre à l’archevêché, deuxième visite.

Le 2 février 2007, les 4 associations agissant à la Chapelle : L’Atelier Idéal, Planète en Danger, La Relâche et l’AMAP Casanova, se rendent à l’archevêché de Toulouse accompagnées de M. Pommart (Président du comité de notre quartier) et Isabelle (Représentante des Enfants de Don Quichotte). La délégation, partie du campement des Enfants de Don Quichotte, se rend en cortège derrière l’effigie du héros de Cervantès, réalisée lors de la lecture publique en mai 2005 à la Chapelle. Nous sommes reçus par M. Boccard et Mgr Chioetto (vicaire général). Deux longues heures de réunion où nous avons beaucoup parlé car il a fallu tout réexpliquer depuis le début, quatorze ans d’histoire, l’Eglise étant soudainement amnésique. Nous espérons prochainement retranscrire l’intégralité des propos échangés, puisque nous nous sommes demandé s’ils n’avaient pas engagé deux acteurs n’ayant pas eu le temps de lire le script !

Chaque association se présente et précise son activité et son lien avec la Chapelle.
La question fondamentale que nous leur posons est la suivante : « Que s’est-il passé pour que la clause testamentaire que vous invoquiez il y a plus de treize ans comme rendant impossible toute contractualisation écrite avec planète en Danger ne soit plus un obstacle aujourd’hui à la vente de ce terrain ? ». Nous les interpellons sur la logique qui veut que si la clause morale a disparu, plus rien ne s’oppose à ce que nous contractualisions par écris nos présences et nos activités sur ce site. Nous sommes tout disposés à en discuter les modalités.
M. Boccard ne nous dira pas que la clause morale a disparu. C’est un sujet délicat nous dit-il, mais ils y travaillent. A notre camarade qui leur fait remarquer que pour des gens d’église le non respect de la volonté d’une morte n’est pas rien, et que l’archevêché s’apprête donc à le faire, le responsable de l’association diocésaine lui répond « Il est dans notre intérêt à tous de nous asseoir aujourd’hui comme vous le dites sur la volonté d’une morte ! ».
M. Pommart reviendra sur ce sujet. D’après lui, des personnes, certes fortes âgées du quartier, qui ont vécu dans cette chapelle des moments importants de leur vie, vivraient comme une trahison que l’église puisse ne pas respecter sa parole. Il insistera sur le fait que les habitants voient d’un très bon œil les activités des associations sur le site et qu’elles bénéficient d’une grande sympathie sur le quartier. Il insistera aussi avec plans et dossiers à l’appui sur l’inconstructibilité du jardin et la lutte du quartier réduite à néant dans des délais plus que suspects.
Nos interlocuteurs forts silencieux et visiblement mal à l’aise ne répondront pas plus qu’H&H à l’ensemble des questions qui leurs sont posées. En particulier concernant la nature de la transaction avec H&H, les appuis et enjeux politiques en action.
En fin de réunion, M. Boccard formule trois scénarios possibles :

  • Premièrement, le statut-quo, les choses restent en l’état ;
  • Deuxièmement, le projet de cohabitation porté par Habitat et Humanisme, futur propriétaire du terrain ;
  • Troisièmement, aller voir la Mairie de Toulouse pour qu’elle fasse valoir son droit de préemption et nous rétrocède le terrain ensuite (sic).

Un de nos camarades leur fait alors remarquer qu’il existe une quatrième possibilité, à savoir que l’archevêché accepte de nous considérer comme des interlocuteurs à part entière et traite directement avec nous, sans H.H, pour travailler à une pérennisation du lieu.

M. Boccard accepte de prendre en compte cette possibilité, mais il nous déclare qu’elle est soumise à l’acceptation de l’Evêque. Celui-ci étant absent, lui et Mgr Chioetto pensent pouvoir lui en parler dans la semaine, et ils nous déclarent qu’ils nous rappelleront avant le 15 février 2007, pour nous donner la position de l’Evêque. M. Boccard s’engage, à notre demande, à ne pas signer la vente de la Chapelle dans ce délai.

chapitre précédent sommaire de la chronologie chapitre suivant