Enfermement - Les cocons
Du 18 au 26 mai 2001

ENFERMER v.t. 1. Mettre en un lieu d’où on ne peut sortir. Enfermer un oiseau dans une cage, un délinquant en prison. 2. Mettre en lieu sûr, ranger. Enfermer des papiers dans un secrétaire. 3. Environner, enserrer. Enfermer de murs un terrain. S’enfermer v.pr. S’isoler chez soi.

ENFERMER v.t. 1. Mettre dans un lieu que l’on ferme, d’où l’on ne peut sortir. Enfermer qqun dans une pièce. 2. Placer, maintenir dans d’étroites limites qui empêchent de se développer librement. Enfermer la poésie dans des règles trop strictes. 3. Mettre à l’abri, en sûreté. Enfermer des bijoux dans un coffre. 4. Entourer complètement (un lieu) : clore, enserrer. Des murailles enferment la ville. s’enfermer v.pr. 1. S’installer fermé et isolé. Il s’enferme dans son bureau et ne veut voir personne. 2. Se maintenir avec obstination dans un état, une situation, une attitude. S’enfermer dans le mutisme

" Nous ne savons pas que les conventions, qu’elles soient linguistiques, morales, religieuses, économiques, nous enferment dans le "social " comme une toile invisible qui nous met en situation de faire quelque chose, de penser cette chose comme si de toute évidence elle était une création de notre volonté de faire et de penser, alors que nous sommes la mouche prise, réduite, par une araignée qui nous observe sans nous manger. L’homme est mangé par la société mais il se réinvente perpétuellement, par une sorte de connivence inconsciente qui fait de la victime l’élan vital de son bourreau. "
Léo Ferré

" La fièvre de la consommation est une fièvre d’obéissance à un ordre non énoncé. "
" Je suis profondément convaincu que le vrai fascisme est ce que les socioloques ont trop gentiment nommé " la société de consommation ", définition qui paraît innofensive et purement indicative. Il n’en est rien. Si l’on observe bien la réalité, et surtout si on sait lire dans les objets, le paysage, l’urbanisme et surtout les hommes, on voit que les résultat de cette insouciante société de consommation sont eux-mêmes les résultat d’une dictature, d’un fascisme pur et simple. "
Pier Paolo Pasolini

Cette action a été réalisée du 18 au 26 Mai 2001.