Festival de l’Ebranleuse
Du 7 au 9 juin 2013

Les 7, 8 et 9 juin 2013, L’Ébranleuse fait son festival et réinvestit la Chapelle à Toulouse.

Pour la 3ème année consécutive, L’Ébranleuse fait de son festival un espace de créations et d’expressions artistiques de femmes. Un espace où se croisent des envies et des résistances, alors que chaque jour on voudrait qu’on se réjouisse de la place qui nous est faite, des rôles qu’on nous réserve. Autour de femmes bénévoles, techniciennes, militantes, artistes, nous vous invitons à découvrir des initiatives féministes, poétiques et réjouissantes.

Programme du festival (Attention, certaines activités se font hors la Chapelle ! ... notamment les ateliers de formation en non-mixité ...) :

Vendredi 7 juin : « Les femmes font leur cinéma »

18h : Rencontre-débat

Le cinéma, comme toutes les formes d’expressions artistiques, participe à la construction des normes sexuées. A travers un regard sur l’histoire des femmes et de leur représentation au cinéma, on s’interrogera avec nos invitées sur la place que les femmes occupent aujourd’hui dans ce milieu, qu’elles soient devant la caméra ou dans les coulisses des tournages.

Intervenantes  :

  • Delphine Chedaleux : universitaire, docteure en cinéma spécialiste des questions de genre au cinéma et militante féministe.
  • Marine Benjelloun : opératrice projectionniste.
  • Maïté Débats et Carol Prestat : réalisatrices et responsables d’associations.
  • Maïka : étudiante à l’ESAV.

20h : Projection du documentaire « Searching for Debra Winger » de Rosanna Arquette

Pour ce documentaire, Rosanna Arquette a réuni de nombreuses actrices américaines et françaises qui parlent avec honnêteté de leurs parcours personnels, de leurs carrières, de leurs familles, de leurs rapports au corps, et des pressions inhérentes à leur travail de comédienne.

23h : After « Courts de femmes »

au bar associatif Chez ta Mère

Projection de courts-métrages de femmes en partenariat avec Les vidéophages.

Samedi 8 juin :

Ateliers de formation en journée

Ateliers de formation en non-mixité (femmes, meufs, lesbiennes, gouines, trans)

inscription par mail en écrivant à lebranleuse(at)gmail.com

De 13h à 17h : Sérigraphie avec « La Copirate rit »

à la Maison des associations d’Arnaud Bernard

3, rue Escoussières Arnaud Bernard, à Toulouse

Tarif : 5€ / Places disponibles : 6

De 10h à 17h : Théâtre-forum avec Iva Jugovic (Association Cami)

Espace des diversités - 38, rue d’Aubuisson, à Toulouse

Tarif : 5€ - Places disponibles : 15

Le théâtre forum est une forme théâtrale dans laquelle tout le monde devient spectact/eur/rice, un débat ludique sur nos vécus, une recherche partagée, une répétition générale pour la vraie vie...

Le stage initie aux techniques du théâtre image et du théâtre forum. Dans une atmosphère ludique, nous allons expérimenter la formation d’un groupe, l’expression corporelle et théâtrale, l’échange sur nos vécus et la mise en scène de situations d’oppression. Ensuite nous allons travailler sur ces saynètes avec l’aide des outils du théâtre forum afin de pouvoir envisager des pistes de transformation pour nos vies. Si les participantes le souhaitent, une présentation d’un petit théâtre forum avec un public « extérieur » peut avoir lieu dimanche.

Iva Jugovic est intervenante en théâtre social et communication non-violente, juriste dans les droits humains, clown dansante et éternelle migrante.

Spectacles en soirée

A partir de 17h30 : Ouverture des portes avec un apéro

Dès 18h : Princesse Diane - théâtre de rue satirique

Participation libre et nécessaire


"Un merveilleux voyage.

C’est l’histoire d’une vraie Princesse... Abandonnée dès sa naissance, elle part en quête de son identité, et se fait conteuse. Elle voyage avec de biens joyeux compagnons.

L’ours Joël, qui est en réalité un chien, chef de meute du beau Prince Igor Vassilivitch, métamorphosé ainsi pour des raisons personnelles. Et un jeune cochon espiègle et trouillard, qui malheureusement ne parle pas, alors on ignore encore son nom".

Diane Bonnot, Cie Spectralex, durée : 50min

20h : Concerts

Entrée à 6€

En 1ère partie : Mylène - Chanson réaliste et féministe

Durée = 30min

Yoanna :

Durée 1h30


Avec son deuxième album « Un peu brisée », Yoanna revient avec des textes qui parlent de la difficulté d’être une fille aujourd’hui, d’amour raté et de liberté. Cette fille-là a de l’esprit, de la finesse et quelle verve ! Yoanna vous prend aux tripes, là où ça gratte et ça fait mal.

Accompagnée se son « orchestre symphonique à elle toute seule », elle réussit la prouesse du mariage de l’accordéon et du violoncelle avec Marion Ferrieu, sa camarade de scène.

23h – After dancefloor non-mixte*- Ambiancée par FISSO
* Non-mixité : femmes, meufs, lesbiennes, gouines, trans
Venez guincher à l’Amanita Muscaria, 3 Rue Viguerie, à Toulouse
Participation libre et nécessaire

... Dimanche 9 juin ...

11h30  : Brunch de L’Ébranleuse – Représentations des ateliers

à la Chapelle - Participation libre et nécessaire

Petit théâtre forum : avec les participantes de l’atelier mené le samedi par Iva Jugovic.

Atelier radio : Ecoute et présentation des créations sonores de l’atelier radio 2012 – 2013 animé par Alexandra Josse de l’association Gudule et Galipette.

Théâtre : Les participantes de cet atelier animé par Hégoa Garay présenteront une création originale, fruit des échanges et des réflexions collectives de cette année.

La Chorale de L’Ébranleuse : Elle a 5 ans et toutes ses dents ! La chorale continue d’explorer un répertoire musical de femmes en compagnie de Reynier Silegas.

Comme le féminisme ça creuse ! ... Bar et restauration sur place

Détails complets du festival sur le blog de l’Ebranleuse