Nicolas Bacchus : 15 ans, ferme !
samedi 5 octobre 2013 (20h00)

Le samedi 5 octobre 2013, l’Atelier Idéal aura le plaisir de fêter les 15 ans de carrière de Nicolas Bacchus qui revient sur les lieux de ses premiers méfaits : la Chapelle !

La bombe textuelle est de retour ! Trublion gay et libertaire de la "chanson qui touche les bords", acide ou poignant, il parle de cul avec sa tête, dégomme plus vite que son ombre et ne s’épargne pas, fils illégitime de Caliméro et d’un pit-bull. Des chansons qui s’avalent comme de la confiture alors que c’est du vinaigre que l’on boit.

Baratin (pardon : contenu artistique !) :

Le 1er octobre 1998, le ciel de la chanson française de bon goût s’obscurcit : Nicolas Bacchus décide d’abandonner toute occupation alimentaire pour se consacrer à la "chanson qui touche les bords", ce qui le sera nettement moins (alimentaire).

Nez en moins, 5 albums et quinze ans plus tard, le bougre est toujours là et compte bien fêter ça (in)dignement ! C’est pourquoi il débutera cette saison par une semaine de concerts à Toulouse, témoin de ses premières armes, dans plusieurs lieux emblématiques de ces 15 années de rencontres musicales et parolières, qui lui ont fait croiser la note et le mot avec Juliette, Giovanni Mirabassi, Agnès Bihl, Anne Sylvestre, Sarclo, Patrick Font, Debout sur le Zinc, Eric Toulis, Les Pistons Flingueurs, Manu Galure, liste non exhaustive et surtout non définitive…

Ces concerts seront donc pleins de surprises et d’invités, avec des morceaux du répertoire de Bacchus, mais pas seulement, revisités en toute liberté. De toute façon, il ne sait pas faire autrement.

On aura plaisir à retrouver le Bacchus insolent et vulnérable, capable d’écrire des chansons intelligentes mais jamais trop sérieuses, de s’indigner sans adopter pour autant la posture du "chanteur engagé" que d’autres brandissent. Entre baratins vengeurs, réflexions approximatives et provocations incongrues, les intermèdes drolatiques ou poignants qu’il place entre ou même pendant les chansons, sont devenus sa marque de fabrique, l’incorrigible bavard refusant toujours d’écouter les conseils avisés de ceux qui lui disent : "Tais-toi et chante !" Ses chansons iconoclastes, tendres et rigolardes, gay-ment libertines, politiques et poétiques, trouvent toute leur dimension en concert, sa gouaille provocatrice ravit, énerve, ou bouscule, mais ne laisse pas indifférent.

www.nicolas-bacchus.com

Distribution :

Nicolas BACCHUS : Guitare, chant

Et en alternance :

Hélène Billard : Violoncelle

Michel Herblin : Harmonica

Sylvain Rabourdin : Violon

Et de nombreux invités surprise…

Entrée : 5€ / 7€

Réservation conseillée au 05 61 12 37 55