Médias libres et autonomie au Mexique
jeudi 19 décembre 2013

Le jeudi 19 décembre 2013, l’Atelier Idéal accueillera une soirée projection-débat autour des medias libres et de l’autonomie au Mexique.

Projection de deux documentaires, d’environ 35 min chacun, sur Radio Nomndaa et Radio Totopo, deux radios libres de l’Etat du Guerrero et de Oaxaca dans le sud du Mexique, qui connaissent actuellement des difficultés, l’une après le passage d’un ouragan et l’autre après le saccage de son matériel par des groupes de choc locaux.

Les deux sont au cœur des luttes pour l’autonomie et la défense du territoire des peuples indigènes, et contre les grands projets industriels qui les menacent directement.

A l’approche de l’anniversaire des 20 ans de l’armée zapatiste au Chiapas (1er janvier 2014), ce sera probablement l’occasion de revenir sur la question du processus d’autonomie des peuples et sa traduction dans nos contrées occidentales.

Documentaire sur Radio Ñomndaa, La Parole de l’eau.

En présence du réalisateur.

Radio Ñomndaa est une radio communautaire, emblématique des projets de communication indigène au Mexique. Elle s’inscrit dans le processus d’autonomie du peuple amuzgo, dans la région de Xochistlahuaca, Guerrero.

Considérée comme illégale par le gouvernement, elle rend pourtant effectif le droit des peuples à disposer et à administrer leurs propres médias. Aux mains des habitants, elle oeuvre à la préservation de la culture et de la langue amuzgas, participe à la diffusion des luttes et d’une parole “claire, rebelle, libre et vraie”.

Au-delà du média, elle est un espace de rencontre et d’organisation, recréant ainsi le tissu social de la région, pour la construction d’une autre forme de société.

Cette soirée est en partie organisée à l’occasion de son 9ème anniversaire, qui a lieu mi-décembre, et pour la soutenir dans l’acquisition de nouveau matériel suite à l’ouragan qui a dévasté la région Costa Chica en septembre dernier.

Réalisation : Ulises Chávez Pacheco et Victor Guzmán Cuevas

Production : En La Linea, Mexique, 2008

36mn, VOSTF.

Radio Totopo, la voix de Juchitán contre les multinationales de l’éolien

Animée depuis 2006 par des jeunes de Juchitán, dans l’Isthme de Tehuantepec, et proche du mouvement zapatiste, Radio Totopo joue le rôle de véritable espace communautaire, où les gens entrent et sortent, pour parler à la radio ou pour faire du soutien scolaire, réaliser une exposition de peinture, tenir une réunion ou monter un haut-parleur sur une camionnette et aller diffuser en ville… Véritable « voix » du quartier, fortement engagée dans la lutte contre l’implantation d’immenses parcs éoliens dans la région, elle fait régulièrement l’objet de menaces et d’attaques violentes de la part de groupes de choc qui, en mars dernier, ont saccagé leurs installations : table de mixage, ordinateur, matériel de transmission, câbles électriques… tout l’équipement de la radio a été volé par une équipe d’hommes de main encagoulés intervenus en opération éclair. Depuis, des menaces de mort et ordres d’arrestations pèsent toujours sur les têtes les plus en vue de la radio et du mouvement populaire contre les éoliennes industrielles. ¨Parler de Radio Totopo, c’est parler d’une radio mais c’est aussi parler d’une lutte très combative des peuples autochtones de l’Isthme de Tehuantepec contre les multinationales occidentales « de l’énergie verte ». D’où l’intérêt de la projection de Somos Viento, documentaire récent (2013) qui retrace cette lutte, et la présentation de Radio Totopo et de son travail dans un bonus de 6 min.

Film Somos Viento, « Nous sommes le vent », 2013,

36 min VOSTF

Réalisation du collectif Kolibri

Bonus (6 min.) : ¡Viva Radio Totopo !