Les Indiens de Meia Praia
jeudi 22 mai

Ce jeudi 22 mai, l’Atelier Idéal vous invité à une nouvelle soirée Focus sur le Portugal dans le cadre du printemps des Révolutions.

Le magnifique documentaire "Continuer à vivre, Les Indiens de Meia praia" d’Antonio Cunha Telles sera projeté et la soirée sera agrémenté d’un concert de FADO proposé par Jean-Pierre Santos.

A propos du film

"Continuer à vivre, Les Indiens de Meia praia" d’Antonio Cunha Telles (1976, 100 min, VOSTFR)

En 1974, la plage de Lagos est occupée par un bidonville. Toute une population de pêcheurs pauvres est venue se réfugier là, pour y vivre. Des pêcheurs qui nourrissent la région et engraissent les grossistes des halles de Lagos. Ils sont Angolais, Algériens, Marocains, Portugais, Tunisiens. Ils ont bâti un village de tôles et de cartons que la dictature de Salazar tolère parce qu’ils font vivre la région et par leur pêche, enrichissent la ville. Mais en 1974, la dictature est renversée. Un architecte militant, José Veloso, décide alors que la Révolution doit mettre fin au scandale du bidonville des pêcheurs de Lagos. Il va à leur rencontre pour proposer son aide, habité par un rêve fou : construire en dur sur la plage, un quartier dont ils seraient propriétaires. Les pêcheurs sont pauvres. Très pauvres. Ils n’ont pas un centime devant eux, le terrain ne leur appartient pas, et pourtant, ce rêve va se réaliser.

A propos de Jean-Pierre Santos (concert de FADO)

D’origine portugaise, Jean Pierre Santos, chante, joue de la guitare, accompagne et crée différent groupe tel que "Mêmpamal" du jazz funk, le trio "Caliente" musiques latines, et du rébétiko avec "Balnaviko". Dès 2000, il participe à la création de spectacles pour et avec des enfants (école Vitruve Paris 20ème, collège Berthelot Toulouse). Il fait la première partie de L’Herbe Folle sur la tournée 2010 au Portugal.

Son répertoire en devient "exotique" voyageant de la chanson française à la "soul music", du calypso au fado, de la samba au Rebetiko en allant jusqu’au jazz. Nourrit de toutes ces influences Jean Pierre Santos est un citoyen du monde de la chanson populaire.

De sa voix chaude et grave, accompagné d’une simple guitare, Jean-Pierre Santos nous propose un récital de fado de rue pour nous faire vivre les joies et les peines, en un mot, la "Saudade" de cet art populaire Lusitanien.