Pinar Selek et Jules Falquet à Terra Nova
mercredi 28 mai

Ce mercredi 28 mai, le focus sur la Turquie du PRINTEMPS DES REVOLUTIONS commence par une rencontre avec PINAR SELEK à la librairie TERRA NOVA.

Dès 19h, RENCONTRE avec Pinar Selek à la librairie Terra Nova pour la présentation de son dernier ouvrage, Service militaire en Turquie et construction de la classe de sexe dominante : devenir homme rampant, édité chez l’Harmattant.

En présence de la préfacière Jules Falquet

A travers cinquante-huit entretiens menés avec des hommes de différents âges et milieux socio-géographiques, cet ouvrage s’inscrit dans une démarche d’histoire orale qui vise, plus qu’à cerner objectivement ce qui se passe durant le service militaire, à saisir les souvenirs qu’il a laissés aux anciennes recrues et les discours qui l’accompagnent. Avec ce travail, Pinar Selek nous entraîne à la suite des Mehmetçik dans une expérience saisissante et totale. Premier arrachement au milieu familial pour beaucoup, première et parfois dernière occasion de sortir de leur village – ou à l’inverse, pour les citadins, de connaître des régions rurales éloignées, le service militaire implique un véritable brassage ethnique et de classe, et un tourbillon de nouveautés pour les jeunes gens.

Pinar Selek est féministe, antimilitariste, sociologue, écrivaine et militante. Elle est actuellement exilée en France, ayant été condamnée à la prison à perpétuité le 24 janvier 2013 à l’issue d’un procès de 15 années et malgré 3 acquittements successifs.

Elle continue son engagement en Turquie par l’intermédiaire de la revue Amargi et en intervenant dans des rencontres grâce aux nouvelles technologies de communication.

Pinar Selek s’inscrit dans les luttes locales et internationales contre toutes les formes de pouvoir, de violence et d’exploitation en espérant voir un jour un monde de paix et de justice, pour toutes et tous. Elle est également l’auteure de La maison du Bosphore (Éditions Liana Levi) et de Loin de chez moi, mais jusqu’où ? (Éditions Ixe).

Jules Falquet est maîtresse de conférences en sociologie à l’Université Paris 7-Denis Diderot.

Elle est également la préfacière de Féminisme et antimilitarisme d’Andrée Michel. Elle est l’auteure de "Itza : à la croisée des chemins", de "De gré ou de force : les femmes dans la mondialisation" et a dirigé la réalisation de Théories féministes et queers décoloniales : interventions chicanas et latinas états-uniennes aux éditions IXe.

+ d’infos sur le site de TERRA NOVA