Ouverte sur le quartier et sur la ville, la chapelle accueille régulièrement des projets portés par d’autres associations ou groupes qui investissent alors le lieu, l’Atelier Idéal étant alors très souvent co-organisateur de ces évènements.

Et nous jetterons la mer derrière vous
dimanche 4 octobre 2015

Le dimanche 4 octobre, l’Atelier Idéal accueille le Collectif de Lutte et d’Informations Migrant·Es (CLIME), pour une projection du documentaire :


“Et nous jetterons la mer derrière vous”

en présence des réalisatrices.eurs (Noémi Aubry, Clément Juillard, Anouck Mangeat, Jeanne Gomas).

18h : ouverture des portes
19h : projection
Entrée à prix libre | Bar & petite restauration possible sur place | Infokiosque

"Dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, on jette de l’eau derrière celui qui s’en va pour qu’il revienne en bonne santé. On les appelle migrants, kaçak, metanastes, alors qu’ils sont Aziz, Sidiqi, Housine,Younes. Nous traversons avec eux ces villes non-lieux et ces zones frontières, grandes comme des pays entiers. Du foyer au chaos de la Grèce en crise, en passant par les rues d’Istanbul.

En filigrane de leur voyage, les rêves, les espoirs qu’ils portent. Il n’en est qu’à son début, et ne trouvera peut-être jamais de fin.

C’est l’histoire d’une Europe, de ses réalités, de ses frontières et de ses polices. C’est une histoire d’exil. Comment se raconter, dire son voyage, quand il s’agit de sa vie. Le film est cette rencontre, un voyage croisé qui permettrait la parole.

A l’instar d’une frontière, de la langue, des statuts, des lieux possibles pour se voir, on se croise et on s’arrête. Un autre voyage commence alors. Et c’est l’eau de toutes les mers traversées que nous jetons derrière leurs pas."

A propos du film :
“Et nous jetterons la mer derrière vous”
Noémi Aubry, Clément Juillard, Anouck Mangeat, Jeanne Gomas
2014 / France / 72 min

- site Facebook

- bande-annonce :
http://www.cinemadureel.org/fr/le-f...

A propos du collectif CLIME :
Collectif de Lutte et d’Informations Migrant·Es
clime.noblogs.org
Aujourd’hui, les politiques antisociales et répressives se multiplient et viennent frapper toujours plus durement les populations sans-papiers auxquelles gouvernements et dirigeantEs nient les droits fondamentaux. À Toulouse, les arrestations, l’enfermement et les expulsions d’étrangerEs, y compris de malades ou d’enfants, viennent satisfaire les délires xénophobes et racistes autrefois réservés à l’extrême-droite. La précarisation des migrantEs passe également par une campagne plus large de criminalisation des plus démuniEs, qui se concrétise notamment par les arrêtés anti-mendicité ou encore les expulsions de squats organisées par la mairie. En France et en Europe, une guerre contre les étrangerEs est menée.

Ensemble, organisons-nous et luttons pour enrayer la machine à expulser et pour briser le racisme d’État.

La CLIME, pour la liberté de circulation et d’installation pour touTEs

La CLIME se veut un espace d’information, de lutte et de réflexion autour de la question des personnes migrantes, à Toulouse et ailleurs, à travers un collectif de personnes. Le projet est d’organiser une résistance multiforme en dénonçant les politiques liberticides infligées aux personnes sans-papiers. Ce groupe est ouvert à touTEs, avec ou sans (les bons) papiers. Nous voulons créer collectivement des stratégies et des outils de lutte.

Pour que ces grands principes ne restent pas de simples paroles, les modalités de lutte et d’organisation restent à construire et à réfléchir ensemble. Pas besoin d’être professionnelLEs de la question pour nous rejoindre, juste avoir l’envie et ressentir la nécessité de faire quelque chose.

Les actions à mener sont multiples :

Mettre en place un réseau de vigilance sur les expulsions / arrestations
Monter des ateliers d’auto-formation juridique
Créer un réseau de soutien autour des questions administratives, juridiques, sociales, de logement …
Manifester, occuper, réquisitionner, chanter …