Session SLAM !
29 janvier 2007

A vos stylos, à vos carnets, à vos cahiers !

Affutez bien votre verbe et vos oreilles !

Et venez nombreux pour déclamer,

dire, chuchoter, rapper, improviser,

crier vos plus beaux textes !

---------------

Depuis l’expulsion du Clandé, les slammeurs cherchent des lieux où déclamer leur poésie urbaine ... La Chapelle leur ouvrira les portes lundi 29 janvier !

Pour vous faire une idée de ce que vous ne devez absolument pas rater, retrouvez la vidéo de la dernière performance des slammeurs à la Médiathèque sur le site de TV BRUITS.

... ou encore allez visiter le site SLAMPACK qui leur est dédié.

---------------

« Le Slam » veut dire « claquer » en anglais. Drôle de nom pour une discipline tout aussi étrange. Apparue dans les années quatre-vingt à Chicago grâce à un dénommé Marc Smith, jeune écrivain, instaurateur du mouvement aux Etats-Unis, cette discipline n’est apparue qu’en 1996 en France.

Le slam est une discipline oscillant entre poésie et performance théâtrale ou simple discours. Cette pratique a connu aux Etats-Unis comme en France un essor considérable dés son apparition auprès d’adeptes de plus en plus nombreux.

En effet, en moins d’une dizaine d’années, en France, le slam est passé d’un milieu « underground », où seuls quelques initiés pratiquaient dans des lieux connus d’eux seuls, à une démocratisation quasi-générale, dans tout type d’établissements, bars, M.J.C, médiathèques, et salles de spectacles divers.

Cet engouement s’est généralisé, nous sommes passés de « Spoke & Word », terme donné par Marc Smith lors de sa création, à ce que l’on appelle aujourd’hui « poésie urbaine ». Un nouveau genre de poésie qui est en apparence libre de toutes contraintes.

Cependant ce sujet à première vue « léger » cache en son sein une réelle complexité, et est en quelque sorte le reflet des mutations profondes que subit notre société. Est-ce réellement un hasard que le slam soit apparut sous cette forme, et dans ce contexte social particulier... ? Rien n’est moins sûr !

---------------


Ce texte est issu du Mémoire ’ Le slam : l’unité dans la diversité ’ à lire dans son intégralité ici.
© mahdi serie / slampack - tous droits réservés